Installer une alarme en location

Parboitmobile

L’installation d’un système d’alarme filaire requiert des travaux.

L’installation d’un dispositif filaire nécessite obligatoirement la conduite de travaux, saignées dans les murs pour cacher les fils, perçage, vissage, etc.. Toute modification du bâti nécessite une demande d’autorisation auprès du propriétaire.
Attention, le propriétaire peut refuser tout travaux ou demander la remise à l’état d’origine au départ du locataire.

Aménagement ou Transformation? Quel type de travaux pour l’installation de votre alarme filaire

La notion de travaux d’aménagement ou de transformation laisse souvent la place à l’interprétation de chacun. Tel propriétaire va estimer que du moment qu’il n’y a pas modification de la structure des murs ou du plafond, cela ne pose pas de problème quand un autre est me qu’il ne faut pas toucher à l’intégrité des murs. Ne prenez pas de risques avec ça et considérez qu’une installation d’alarme filaire est quoi qu’il arrive une transformation de l’habitat. La conséquence est que vous devrez quoiqu’il arrive demander l’autorisation au propriétaire.

Un accord écrit du propriétaire pour tout travaux de transformation.

L’installation d’une alarme filaire représente une transformation de l’habitation. Les travaux de transformation ont besoin de l’accord écrit du bailleur (article 7f de la loi du 6 juillet 1989).
Le propriétaire en l’absence d’accord écrit de sa part est légalement en mesure de demander la remise en état initial du logement et de garder en partie ou en totalité la caution pour la remise en conformité son logement.
Pour éviter tout problème à la restitution du logement, prenez le temps de demander l’autorisation écrite du propriétaire.

En cas de refus du propriétaire, vous pouvez opter pour l’installation d’un système d’alarme sans fil dont l’installation est catégorisée dans les travaux d’agencement et ne nécessite donc pas l’autorisation du propriétaire.

Installation d’une alarme filaire: partage des dépenses

L’installation d’un système d’alarme filaire peut être considéré comme une valorisation du logement et à ce titre il est possible de négocier avec son propriétaire afin de partager les frais d’installation.
Dans ce cas, le locataire s’engage à laisser en état de fonctionnement le système d’alarme a son départ.

Installation de système d’alarme en copropriété.

Avant toute démarche il est nécessaire pour le locataire de consulter le règlement de copropriété dont le texte peut prévoir des dispositions quant à l’installation d’un système d’alarme.
On pense bien sûr aux nuisance que peut apporter un signal sonore.
Le locataire se doit de contacter le syndic de copropriété et de prévenir tous les copropriétaires de la mise en place d’un dispositif d’alarme.

Système d’alarme avec sirène extérieure

En maison individuelle, le locataire installe habituellement, en plus du boitier d’alarme intérieur, un dispositif sonore et/ou visuel (flash) extérieur. Il doit veiller à se conformer aux éventuels arrêtés municipaux en vigueur concernant la durée et l’intensité sonore maximales autorisés.

À propos de l’auteur

boitmobile administrator